jeudi 17 mai 2012

Palestinne occupée , Mali divisé

bonjour,



 







on est partit avec Maximi
lien Leroy en Palestine, afin de réaliser des interviews et des dessins  sur la situation actuel.
donc.. on retient,  un accueil au top du top.. un pays et des gens merveilleux,   une nourriture trop cool...et une situation alarmante.....
, grace a la politique Israélienne colonialiste, raciste et brutale.
isolation totale du pays avec le mur de la honte,qui  serpente lui et ses  guirlandes de barbelé partout dans le paysage, toujours plus de constructions de colonies surprotégés  sans aucun contact   avec la population  occupé sinon les controles incessants des militaires surarmés,  politique de terreur visant a la résignation du peuple palestinien avec ses emprisonnements arbitraires, destructions de maison, checkpoints, humiliations, après des années de lutte armée et son lot de fatigue et de morts, une  économie  au  ralentie. une guerre  de conquéte sournoise par l'usure...
  
 voila un extrait d'un entretien entre Max et Michel Warschavsky, militant Israelien anti sionniste, sur la politique actuel en Palestine.

" L'ère Mahmoud Abbas, qui est celle de Salam Fayyad1, n'est plus celle de la libération nationale : c'est celle des bantoustans2, celle de l'acceptation, même de mauvais cœur, de l'occupation. Il va falloir trouver une espèce de cohabitation avec l'occupation, que l'on n'aime pas mais qui est là. C'est ce que Salam Fayyad appelle la création de « la Palestine par en bas » : créer des infrastructures, une économie, une normalité ; non pas contre le processus de colonisation, mais dans les endroits qu'on nous laisse. C'est une autre politique, une autre ère historique...

… Ce n'est plus une politique de lutte.
Ce n'est plus une politique de lutte.

C'est pour ça que tu décris l'Autorité Palestinienne comme un « outil israélo-américain » ?
Oui, et en particulier la police."

         Michel Warschavsky
1Premier ministre de l'Autorité Palestinienne depuis juin 2007.
2Zones réservées aux Noirs sous le régime d'apartheid en Afrique du Sud.

  
donc  un livre en préparation, avec Maximilien, 
Je remercis encor les copains  Merci Max, merci Mahmoud, toute la famille ,Hamza ,la famille, Trop merci la Palestine.  





j'accompagnais Dom Peter   (HighTone)qui partais  terminer l'enregistrement de son album a Bamako, ,  dans la chaleur du studio Humble Ark de Manjul.
 pareil, acceuil au top du top..





                                                   

                                           , Manjul .   Assaba Dramé

                                                       Madou Diabaté.
Manjul 

.

 Deejay Lion

un dimanche a Bamako, c'est le jour du mariage, Assaba au N'goni
  Merci  Dom, merci Manjul, merci Sokona, merci Lion,   merci Assaba, merci Désiré, mérci le Soultrainband,  Merci le Mali,  vous avez trop fait plaisir.



                                                         et puis des dessins qui traînent...


 Ensenada, special dedicasse 

Boirouj ste marie, la  Reunion, 



10 commentaires:

gio a dit…

Impressionnant.

Sir Gong a dit…

Toujours aussi beau...
Enfin non, c'est de mieux en mieux.
Les dessins sepia de Bamako sont à tomber, bravo pour ton talent !

Coulemelle a dit…

magnifique, inspirant, chapeau!!

messytimbo a dit…

wow! these are so amazing!

Monsieur Alex a dit…

superbe restitution de la lumiere, focale geniale, un peu d'histoire sur fond de coup de gueule...
C'est vraiment une chance de pouvoir voir un tel travail.

Felicitation et bonne continuation.

Bertrand Misischi a dit…

superbe!

emmanuel a dit…

bonjour, merci les amis, .

Bertrand Misischi a dit…

Avec quoi tu as dessiné Manjul? encre et bambou? pinceau?
C'est trop beau!

emmanuel a dit…

bonjour Bertrand, encre et bambou!

Bertrand Misischi a dit…

Merci! Je galéré trop avec le bambou. Faut que je recharge toutes les 2 secondes...